Le Pianiste virtuose

Marc Vella commence à apprivoiser le piano à l’âge de quatre ans et ne le quittera plus. Il étudie le piano à l’ENM de Paris et l'enseigne pendant plusieurs années. Ayant acquis son piano à queue à l’âge de 24 ans, il décide de s’échapper des salles de concert pour aller offrir sa musique à ceux qui n’y ont pas accès. Il joue là où l’on n’a pas l’habitude de voir un homme en smoking et encore moins un piano à queue.

Les variacordes sont le fruit d’une étude commune faite par le compositeur et le sculpteur Jean-Jacques Lamenthe. Conçus spécialement pour le piano, ergonomiques, légers, peu encombrants, ils donnent au piano une dimension orchestrale totalement nouvelle. Grâce à ceux-ci, sa musique est unique et lui permet d’entrer en résonance avec les musiciens de toute la planète.

« Marc VELLA, explorateur excentrique, s’essaie à décrocher la lune en la bombardant de notes ! Muni de variacordes, de mailloches, et de baguettes, il caresse le piano, flirte avec les cordes. Celui-ci devient orchestre sous ses étreintes nouvelles. L’instrument ahuri rend des sons inespérés, se fait harpe ou clavecin, expire en violoncelle, renait en sytar. » (CCAS-infos)

Le Compositeur

Prix de composition à l’Ecole Normale de Musique de Paris en 1985

Premier prix de composition à Rome au TIM 1999.

La musique du compositeur est profonde et puissante, la place du silence y est essentielle. Ses oeuvres sont éditées et jouées dans les concours internationaux de piano. De nombreux festivals de musiques sacrées l’ont accueilli. Il a notamment été invité par «Jubilatio» lors de la venue du Pape Jean-Paul II à Paris en 1997.

L'Improvisateur

L’improvisation est au cœur de la musique de Marc Vella. Il créé en 2011 le Festival de La Touche en Charente, consacré à l’improvisation au piano.

Le Festival se déroule au Domaine d’Essart chaque année la troisième semaine de  juillet.