Stage :
Rendre belles les fausses notes de la vie

Une autre écologie

du samedi 05 au dimanche 06 juin de 9h à 18h

Animé par Marc Vella

Qui, dans sa vie, n’a pas subi ou fait une fausse note
au point d’éprouver colère et culpabilité ?
En effet, qui n’a pas été maladroit, insuffisant,
défaillant ? Qui n’a pas manqué de discernement ?
Qui n’a pas été blessé, offensé ?
Et si toutes ces fausses notes étaient une chance ?
Et si elles étaient notre plus grande aventure donnant
un sens à notre vie ?
La manière dont nous digérons l’histoire de notre vie
détermine son rayonnement. Vous recevrez des
clés d’être précieuses qui vous aideront à rendre belles
les fausses notes de la vie.

Un musicien est avant tout quelqu’un qui entre en amour avec le silence.

Auteur, entre autres, du long-seller "Éloge de la fausse note", 1  Prix de Composition à Rome
au TIM 99, Prix de Composition à l'ENMP de Paris, Marc Vella animera un stage dans lequel
nous apprendrons à nous libérer de nos peurs et de nos croyances limitantes. En très peu de
temps, des personnes n’ayant jamais fait de musique pourront improviser au piano et les
professionnels formatés par l’apprentissage auront une plus grande liberté d’expression.

Enseigner l’harmonie, la théorie musicale, le solfège et le rythme, faire des exercices pour les doigts, tout cela c’est très bien, mais cela ne révèle en rien ce qu’est la musique. Les croyances disent : ‘‘il faut du temps, cela se mérite, il faut être doué...’’ Tout cela n’est que sophismes et maltraitances. À l’école de la fausse note on apprend à écouter le son avec le ventre. L’école de la fausse note nous apprend à nous libérer de nos peurs et de nos croyances limitantes. En très peu de temps, des personnes n’ayant jamais fait de musique pourront improviser et les musiciens professionnels formatés par l’apprentissage auront une plus grande liberté d’expression.

 

Un musicien, avant de jouer, se doit d’entrer en amour avec le silence.

 Vous avez dit fausses notes ?

Dans sa vie, qui n’a pas commis ou subi des fausses notes au point d’éprouver colère et culpabilité ? Qui n’a pas été maladroit, insuffisant, défaillant ? Qui n’a pas, parfois, manqué de discernement, été offensé ou offensant, blessé ou blessant ?  À l’école de la fausse note, nous recevons des clés précieuses pour harmoniser les fausses notes, autant celles exprimées en musique que celles de notre vie. Si finalement si toutes ces fausses notes étaient une chance, donnant à l’existence tout son sens et son aventure… Car sans elles, pas de musique. Bach, Mozart, Beethoven en ont usé et abusé. Par elles, l’inattendu, le surprenant. Par elles, la compassion, la patience, l’empathie, le pardon et la gratitude. Par elles, la résilience. Par elles, nous apprenons l’amour.

Le fondement de la musique est de nous amener à être en amour avec soi, les autres et le monde.

chez Philippe BOIDIN
357 rue du Senaillet
74500 PUBLIER - FRANCE
06 88 74 35 28
06 71 63 13 63
https://www.isabellejarle.com/
philippe_boidin@orange.fr

Publier Boidin- JuinMarc Vella Déroulé rencontre piano


0:00
0:00